Généralités

Rückenschmerzen, BandscheibenvorfallLe lumbago ou lombalgie aigu se définie par une douleur  vive,  survenant brutalement dans le bas de la colonne vertébrale. A l’apparition du lumbago, la personne a la sensation d’avoir le dos « bloqué » (impotence fonctionnelle) car chaque mouvement de la colonne vertébrale intensifie la douleur.
Dans la majorité des cas, le lumbago survient à la suite d’un effort de soulèvement, cependant il peut aussi apparaître lors d’un mouvement anodin.

Anatomie, biomécaniques et pathologies du rachis :
Le rachis lombaire est situé entre le rachis dorsal et le bassin. Il est composé de 5 vertèbres numérotées de L1 à L5 (de haut en bas).
Le disque intervertébral, se trouvant entre chaque vertèbre, joue un rôle d’amortisseur ;
Une pathologie bien connu du disque intervertébral est appelé hernie discale.

L’ensemble des vertèbres forme, en arrière, le canal lombaire. Celui-ci comprend au niveau lombaire la partie terminale de la moelle épinière qui se prolonge par des racines nerveuses tel que les racines du nerf sciatique.
Le rachis lombaire présente une courbure appelée lordose (concave vers l’arrière). L’hyperlordose est une cambrure importante de la colonne lombaire.
Le rachis lombaire peut-être mobilisé en flexion/extension, inclinaison et rotation.

Le traitement ostéopathique du lumbago :

En ostéopathie, on considère que la région lombaire est une zone adaptative. Cela signifie que cette région du corps compense le manque de mobilité d’autres régions afin que nous puissions tout de même nous mouvoir. Cependant sa capacité d’adaptation à ces limites, ainsi un mouvement banal peut-être « la goutte d’eau qui fait déborder le vase » et entrainer un lumbago.
L’ostéopathe va donc chercher un manque de mobilité au niveau d’autres régions du corps ayant entrainé le lumbago. Il ne travaillera donc pas uniquement ou peut-être pas du tout sur les vertèbres lombaires.

Voici un exemple résumé de consultation :

Monsieur A est venu consulter pour un lumbago apparu la veille, après les tests ostéopathiques, nous avons travaillé sur le bassin, la cheville, la cage thoracique et l’anxiété.

Conclusion :

Il est recommandé de consulter un ostéopathe lors d’un lumbago.
Ainsi, sans pratiquer de manipulation forcée sur la zone déjà très douloureuse, l’ostéopathie vous permettra de réduire la douleur, gagner en mobilité et éviter les récidives.

Dernières actualités