Luxation et Ostéopathie

Généralités
LuxationLa luxation est une perte de contact complète des surfaces articulaires de deux os formant une articulation.
Elle se produit généralement lors d’un traumatisme tel qu’une chute, un accident de sport ou un accident de la voie publique. Elle entraine une douleur, une impotence fonctionnelle et une déformation de l’articulation. Elle peut avoir des conséquences sur les éléments ligamentaires (entorse), osseux, nerveux et vasculaires. Il est important de consulter rapidement un médecin qui pratiquera une réduction de la luxation : C’est une urgence orthopédique. La luxation congénitale de hanche du nourrisson est un cas particulier.

Dans certains cas, ce traumatisme et sa réduction peuvent se produire sur un simple mouvement, notamment chez des personnes hyperlaxes ou déjà victimes de luxations répétées.

Quelques exemples de luxations fréquentes

  • Luxation antérieure de l’épaule
  • Luxation acromio-claviculaire
  • Luxation de la mâchoire
  • Luxation de la rotule
  • Luxation du pouce

Certains traumatismes peuvent entraîner un arrachement osseux, une rupture ligamentaire ou une compression d’une racine nerveuse. Des examens complémentaires, tel qu’une radiographie ou un IRM, peuvent être prescrits par le médecin avant la réduction de la luxation.

Traitement Ostéopathique des séquelles de luxation

Elle peut entrainer des douleurs résiduelles une fois le temps de cicatrisation écoulé. L’articulation peut ne pas retrouver son fonctionnement normal. D’autres troubles, tel des tendinites, peuvent apparaître sur une articulation à proximité.

En ostéopathie, nous nous efforçons à soulager les douleurs résiduelles, à redonner à l’articulation traumatisée la meilleure mécanique possible et à traiter les différentes compensations que le corps a mis en place avant l’apparition d’autres troubles.