EntorseGénéralités

L’entorse est un traumatisme ligamentaire provoqué par la mobilisation d’une articulaire au delà de ces limites physiologiques. Le ligament, tissu fibreux reliant deux os entre eux, est alors étiré ou déchiré.

Les signes de l’entorse sont une douleur vive avec impotence fonctionnelle de l’articulation touchée, un œdème, parfois un hématome. Au moment du traumatisme, un craquement ou déchirement peut-être ressenti dans l’articulation.

Quelques exemples d’entorses fréquentes

  • Entorse de cheville
  • Entorse de genou
  • Entorse de poignet
  • Entorse d’un doigt

Certaines formes graves d’entorse peuvent entraîner un arrachement osseux ou une rupture du ligament tel que le ligament croisé antérieur de genou.

Des examens complémentaires, tel qu’une radiographie ou un IRM, peuvent être prescrits par le médecin.

Traitement ostéopathique

Lors d’une entorse, l’articulation va au delà de ses limites physiologiques. Elle entraîne des lésions tissulaires (ligaments, etc) et des dysfonctions articulaires.

Les axes de mobilité de l’articulation ne sont plus respectés car au moment du traumatisme les os ne reviennent pas exactement à leurs positions initiales.

L’ostéopathie permet de soulager les douleurs, favorise la cicatrisation ligamentaire, rétablie une mécanique articulaire correcte et aide à stabiliser l’articulation traumatisée. Elle peut-être associé à un traitement médical ainsi qu’à des séances de Kinésithérapie si nécessaire.